PEUF FICTION, Grenoble salon Experimenta

 

 

 

De la peuf* pour les 50 ans des JO de Grenoble

SALON EXPERIMENTA ARTS ET SCIENCES du 01 au 10 février. 

*poussière en patois savoyard, par extension neige poudreuse.

Les montagnes de Belledonne se couvrent de neige. Dans les ateliers d’Argouges, une profusion d’objets blancs, vêtements, énormes sculptures, petites miniatures jonchent les tables et envahissent, suspendus, nos plafonds du « plateau ». Profs et élèves du pôle de design, travaillent à produire leur « peuf », leur neige artificielle mais avec du papier, des textiles « non tissé », des bouts de drisse provenant de chez Charnier, d’un des plus anciens fournisseurs de filet de sécurité de Grenoble. L’injonction « peuf » a servi de départ à des expérimentations techniques et artistiques ayant pour finalité de créer des objets  bi et tri-dimensionnelles, matériel symbolique et expressif servant dans des mises en scène, des performances et des  oeuvres multi-média pour les 50 ans des JO. Je suis prise dans une avalanche… de travail ! 

 

 

 

Peuf fiction est visible en ce moment à Minatec, au salon des arts et des Sciences EXPERIMENTA.  Je n’en dis pas plus mais au pays du low-tech, de la réalité virtuelle et de l’intelligence artificielle, nous sommes fiers de montrer les créations que nous avons pu obtenir  grâce à des robots. Nos dessins vectorisés puis livrés à nos machines dans nos ateliers, sortent en  fines dentelles de papier ou de tissu. La découpe laser est un procédé de fabrication que l’on retrouve aujourd’hui partout dans les chaînes de production industrielle. Des fab-labs, cette technologie de pointe a évolué; elle est  arrivée dans nos ateliers où nous créons « sur mesure » et en petite quantité. Nous laissons libre cours à notre  imagination et obtenons des formes  légères, très ajourées, d’une finesse remarquable. Les silhouettes accrochent remarquablement la lumière et l’ombre. En résultent des décors insolites, poétiques et féériques et parfois décalés reprenants les grands thèmes universels des jeux olympiques, sous forme de films, de teasers, de vidéos et de quizz multi-media. 

 

 

 

L’office du tourisme de Chamrousse  a programmé une journée d’exposition et performances et nous accueille dans la station  (92 petits designers en herbe)  le 26 février toute la journée sur la « fanzone » pour commémorer les 50 ans des JO et 140 ans du ski alpin en écho aux jeux de Pyeongchang 2018. 

Dernier jour demain pour venir nous voir au stand N°18 à la Maison Minatec, au salon des arts et des sciences. 

 

 

 

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *