LYON 2019, « CUISINE ET DÉPENDANCES », chez Fabrice Bonnot, 68 rue de la charité.

Exposition de 22 tableaux du 5 mars au 5 juin, dans un lieu de rencontre de la gastronomie lyonnaise.

Une vingtaine de mes plus grands tableaux sont en pension pour plusieurs semaines dans les salles du restaurant « Cuisines et dépendances », rue de la Charité au coeur de Lyon. Si je veux honorer convenablement ce rendez-vous, ma tâche sera de montrer comment l’art de la cuisine et l’art de la peinture (ou du dessin) provoquent les matériaux dans leurs possibilités propres et dans l’expression de toutes leurs variables : texture, couleur, saveur. Créer des ponts, des liens entre les choses, du sens… semble plus que jamais nécessaire. Il est impératif de créer en cherchant des accords heureux qui évoquent une alchimie, un mélange. Accrocher la vie le plus sereinement.

Je sais que je ne chercherai pas l’unité car le lieu est constitué de nombreuses petites alcôves très intimistes fonctionnant en autonomie les unes par rapport aux autres et menant à une grande salle au fond présentant de larges murs visibles de loin. Comme d’habitude j’ai l’inquiétude d’être ou non à la hauteur de la tâche entreprise et comme la période est longue, je vais prévoir deux expositions et deux cheminements. Plus simplement il y a aura deux expos, une mois de mars et l’autre au mois d’avril. En ce moment, je procède très lentement…

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email