« Les makers » : BÜCHERBOXX, BIBLIOBOXX, des cabines téléphoniques recyclées en bibliothèques de rue…

Concept / « J’étais une cabine téléphonique, je suis une bibliothèque de rue »

Fonction principale / « Prends un livre, dépose un livre »
Posture pédagogique / « Faire feu de tout bois »
Process, esprit du projet  / « Ensemble c’est mieux »

Partenariats et pôles de ressources :

EURÉKA Région Rhône-Alpes Pôle de Design ARGOUGES GRENOBLE

L’IUT2 Institut universitaire de Technologie de Grenoble

Les ateliers franco-allemand à Grenoble/ Berlin. Biblioboxx, lancé à l’origine par la Maison de l’Europe des Yvelines

Une collaboration solidaire avec le FABLAB « Les casemates » de Grenoble

Un partenariat avec La cité du design de St Etienne.

2014/ 2015 En relation avec le thème : « Le sens du beau ». Visite de la biennale par les classes STD2A (3 classes). Intervention du designer Bufalino Benedetto.

 

 

Culture du partage, de la réhabilitation, du recyclage, du développement durable,
de l’économie solidaire : à l’école aussi,  à l’école surtout ! 

Point de départ : des cabines téléphoniques. L’ idée est de redonner vie à ces objets abandonnés, condamnés au cimetière de cabines. Cet objet dans la société d’aujourd’hui marque la collusion entre le téléphone et le livre, l’un prenant peu à peu la place de l’autre et soulignant l’écart et l’histoire des générations. Le projet, c’est une envie de retrouver  un mieux vivre avec des choses simples à côté de chez nous, et qui vont plus lentement… Vestige d’une autre culture qu’il faut préserver à tout prix. Celle du livre mais aussi celle du travail… mais le travail tel qu’il était avant l’avènement des écrans. Dans son sens ouvrier, avec des outils, du matériel professionnel et des objectifs tangibles.

L’apprentissage de design, comme l’a si bien montré la dernière Biennale du design de St Etienne, ou la revue « Étapes graphiques » de juillet août 2014, se nourrit de l’émergence de nombreux ateliers participatifs, co-workings. Le travail s’effectue collectivement;  il  a beaucoup changé et se rend plus accessible grâce à des ateliers dits « FAB LAB » ouverts au public dans toutes les grandes villes. Dans l’ OPEN FACTORY, l’étudiant  peut revenir autant qu’il le souhaite pour s’initier à la découpe numérique ou autres techniques innovantes. Action jouissive de scier, percer, boulonner est là… celle de construire soi-même.

A chaud, je publie mes petits films  pédagogiques habituels pour garder en mémoire ce  projet original et utile, le partager et faire des émules. Très physique et enthousiasmant, BIBLIOBOXX  fonctionne un peu « a contrario »  dans cette société qui consomme tout. Il s’agit de faire. Ce projet concentre toutes les phases du design : de la conception à la fabrication.  Je me suis lancée avec plusieurs classes, emboîtant le pas d’un  chef de travaux enthousiaste qui avait mitonné un projet de partenariat « clés en main ». Après des abandons en cours de route, je me retrouve en résistante de première ligne dans une véritable petite entreprise. C’est un  bain de jouvence, où je suis connectée avec l’environnement, où je peux mettre en pratique en vraie grandeur et enseigner aux élèves comment utiliser les ressources locales, être économe et pertinent dans l’utilisation des matières et matériaux, neufs ou de récupération.

 

 

Une « Cabine à bouquins »quésaco ? Emission Radio :

http://audiobank.tryphon.eu/casts/rx2xlvg5

http://www.europedirectgrenoble.eu/?chronique-radio=projet-biblioboxx

« Enregistrée à Radio Couleur chartreuse et également diffusée sur New’s FM et Radio Grésivaudan dans le cadre d’un partenariat fort, cette chronique évoque le projet Biblioboxx. Dans ce projet franco-allemand en partenariat avec la Maison de l’international, des élèves du Lycée Argouges ont respecté toutes les étapes dans la conceptualisation d’une idée originale : comment recycler une ancienne cabine téléphonique en une « bibliobox », c’est à dire une cabine à bouquins dans un espace public. Ou comment partager et échanger sans connexion internet entre européens ? »

Invités : Bruno CHAVENT, chef de travaux du Lycée Argouges à Grenoble & Geneviève GROUSSON-TROYES, enseignante en Arts Appliqués. Projet Biblioboxx
Publié le 20 juil 2015
Catégorie(s) : Culture | UE au quotidien

 

 

IMG_2119

 

 

Ce projet pédagogique est le fruit d’un partenariat tripartite entre la région Rhône-Alpes , la Ville de Grenoble et  le nouveau pôle de Design du lycée Argouges.  Notre autre partenaire à l’initiative de ces entreprises de design est  en effet La Maison de l’Europe des Yvelines, un centre de formation et d’information sur les questions européennes qui  héberge l’un des Centres d’Information Europe Direct de la Commission européenne.

 

 

IMG_2422

 

 

 

 

IMG_2084

La devise : déposez un livre, prenez un livre, lisez un livre. Les cabines téléphoniques usagées, récupérées dans un cimetière de cabine, sont entièrement revues pour devenir fonctionnelles et vivre leur vie dans la rue sous une autre forme. Tous les aspects de sécurité doivent être étudiés et répondre aux normes. Les créations doivent obéir aux chartes BÜCHERBOXX, et évoquer un univers proche de celui du livre, être fortement communicatives et stimuler les partages et les échanges par un ensemble de messages bienveillants.

 

IMG_2132

 

Dans cette expérience de véritable co-working, j’enseigne à un bataillon d’élèves réactifs et impliqués, comment canaliser l’énergie créative ensemble, et comment résoudre les problèmes concrets de fabrication tout en conservant un concept bien clair jusqu’à la livraison. La première cabine « La cabine à bouquins », une commande de la Ville de Grenoble,  est installée à la Maison de l’International. Les pièces détachées ont été découpées au Fablab de Grenoble puis montées dans l’atelier du lycée avec les classes de première STD2A  (BAC Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués) et première CVPM (Bac pro de la filière communication graphique).

 

IMG_2178

 

IMG_2490

L’autre, une commande de l’IUT2 de Grenoble est installée Place Doyen Gosse depuis début mars. Une troisième est en cours de conception et fabrication et restera aux ateliers  :  » Gutenboxx : la cabine des pionniers de l’imprimerie », qui évoquera les incunables et les premiers livres imprimés de Gutenberg, plus particulièrement les « 100 nouvelles nouvelles », premier livre français après La bible 42. Elle est dessinée par les élèves de Design graphique dans le cadre du cours d’atelier principal et complémentaire. Ils plancheront aussi sur l’identité de la cabine : représentation de leur formation de designers graphiques et  de leurs savoir-faire au sein du pôle de design d’Argouges.   Placée bien en vue, « Gutenboxx » sera un lieu de partage et de transaction autour de l’échange de livres.
IMG_0595

 

TOIT CABINE 820

IMG_0537

 

 

IMG_0506

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *